Neuf nouveaux terrains de pickleball à Granby

https://www.lavoixdelest.ca/actualites/neuf-nouveaux-terrains-pour-les-adeptes-de-pickleball-04989f78e0ecc17fa7d62e95b644bb39

Les mordus de pickleball les attendaient depuis longtemps. Les nouvelles surfaces de jeu aménagées au parc Dubuc à Granby sont maintenant prêtes à accueillir les joueurs. Et les installations font déjà des envieux, selon le président du comité de pickleball de Granby, Michel Cotnoir.

«On a juste hâte de jouer. Les terrains sont exceptionnels. C’est vraiment bien pour une ville de la taille de Granby. Il y a des jaloux dans d’autres municipalités», a lancé M. Cotnoir lundi, à l’occasion de l’inauguration de l’endroit.

Le projet a entraîné des coûts de 360 000 $. Ce sont d’ailleurs neuf terrains, plutôt que les huit prévus initialement, qui ont pu être réalisés avec le même budget, a précisé le conseiller municipal responsable des dossiers sportifs, Stéphane Giard

Fait à noter: le projet a été développé conjointement par l’administration municipale, Granby Multi-Sports et les membres du comité de pickleball.

Le pickleball combine des éléments du tennis, du badminton et du tennis de table.

Le pickleball combine des éléments du tennis, du badminton et du tennis de table.LA VOIX DE L’EST, JULIE CATUDAL

Pour les néophytes, le pickleball est une variante du tennis traditionnel qui combine des éléments du tennis, du badminton et du tennis de table. Le sport est très populaire aux États-Unis et il est en forte croissance au Québec. À lui seul, le club de pickleball de Granby compte près de 500 membres.

L’aménagement des terrains a été annoncé en 2019. Dans un monde idéal, les nouvelles installations auraient été prêtes à l’été 2020. Mais la pandémie et le chantier du centre aquatique Desjardins à proximité ont repoussé la réalisation du projet d’un année.

Attendus

Cela faisait longtemps que les adeptes de ce sport réclamaient un endroit bien à eux pour le pratiquer. Ils ont cohabité durant quelques années avec les joueurs de tennis du Mont-Sacré-Coeur, puis avec ceux du Tennis St-Luc. Des lignes étaient ajoutées sur les terrains pour permettre la pratique des deux sports. Mais cette option a dû être mise de côté puisque le lignage sur les terrains du Tennis St-Luc ne répondait plus aux normes de l’ATP pour le Challenger, a-t-il été souligné.

À une époque, quelques terrains ont aussi été aménagés de façon temporaire au parc Jérémiah-Duhamel dans le 9e rang.

Bref, «on est partis de loin», a fait valoir Stéphane Giard, tout en se réjouissant de la conclusion de ce dossier.

L’accès aux terrains — éclairés en soirée — sera gratuit cet été, a pour sa part souligné la directrice de Granby Multi-Sports, Marie-Pier Painchaud. Ceux qui souhaitent découvrir l’activité pourront emprunter des raquettes sur place, au pavillon Jean-Marie-Benoit.

Ceux qui souhaitent découvrir l’activité pourront emprunter des raquettes sur place, au pavillon Jean-Marie-Benoit.

Ceux qui souhaitent découvrir l’activité pourront emprunter des raquettes sur place, au pavillon Jean-Marie-Benoit. LA VOIX DE L’EST, JULIE CATUDAL

Endroit animé

Six plages horaires de deux heures sont désormais offertes, entre 9h et 21h. Pandémie oblige, la réservation est obligatoire avec une carte-loisirs valide sur le site web de la Ville. Il est possible de s’inscrire jusqu’à 30 minutes avant le début de l’activité.

Certaines plages seront allouées au Club de pickleball qui organisera des joutes amicales ouvertes à tous. Les personnes seules ou intéressées par la formule «club» pourront se joindre à différents groupes selon leur calibre, de débutant à avancé.

Le projet a entraîné des coûts de 360 000 $. Ce sont d’ailleurs neuf terrains, plutôt que les huit prévus initialement, qui ont pu être réalisés avec le même budget, a précisé le conseiller municipal responsable des dossiers sportifs, Stéphane Giard.

Le projet a entraîné des coûts de 360 000 $. Ce sont d’ailleurs neuf terrains, plutôt que les huit prévus initialement, qui ont pu être réalisés avec le même budget, a précisé le conseiller municipal responsable des dossiers sportifs, Stéphane Giard.LA VOIX DE L’EST, JULIE CATUDAL

Granby Multi-Sports a par ailleurs le désir d’animer l’endroit. Des formations seront éventuellement offertes, de même que des ligues seront formées et des tournois organisés, avance Marie-Pier Painchaud.

Le maire Pascal Bonin s’est réjoui de la «métamorphose spectaculaire» du secteur, situé non loin du centre sportif Léonard-Grondin. Cela répond en outre au désir de la Ville de «faire bouger» ses citoyens, a-t-il souligné.

Et pour ceux qui sont tentés de croire que le pickleball est un sport de «retraité», Michel Cotnoir souligne qu’il n’y a pas beaucoup de retraités parmi les joueurs qui pratiquent l’activité de façon compétitive. «Mais c’est un sport accessible à tout le monde», fait-il valoir.